full
color
#666666
http://www.essentialonly.com/wp/wp-content/themes/anya-installable-v1.4/
http://www.essentialonly.com/
#A9CA6E
style3

A propos – Email Overload

Email Overload est un phénomène nuisible pour les cadres et les entreprises !

Tous les jours, les entreprises s’échangent plus de 100 milliards de mails dans le monde pour environ 1 milliard de salariés connectés. L’email professionnel progresse de 5 à 8 % par an selon les études du Radicati Group.
En comparaison, malgré le développement important des réseaux sociaux, on ne compte que 58 millions de tweets par jour dans le monde et 216 millions de messages sur Facebook.

 

 

L’email overload tuera t-il l’email ?  

L’email est un formidable outil de communication, créé en 1982.  Néanmoins, le volume augmentant très rapidement, l’efficacité des mails est remise en question car trop de salariés vivent une saturation de leur messagerie  et croulent sous les mails au détriment de leur efficacité professionnelle et de leur bien-être au travail*.

100 mails légitimes par jour (les spams étant déjà écartés) représente un  « seuil de douleur » pour beaucoup de salariés avec des impacts sociaux :

  • Allongement de la durée de travail
  • Stress du mail ‘non traité’
  • Le mail devient la principale activité au travail, dans son bureau mais aussi en réunion
  • Le mail envahit le smartphone en dehors des heures de travail et le week-end,
  • Impact sur la QVT : la Qualité de Vie au Travail est mise à mal par l’immédiateté de certains mails et la mauvaise utilisation collective du mail.
  • Le droit à la déconnexion reste minoritairement appliqué pour respecter la vie personnelle du salarié.

 

 

Les chiffres clés email Overload : basés sur plusieurs études…

  • 50 % des cadres reçoivent plus de 100 mails légitimes par jour (spams déjà écartés).
  • 50% de mails inutiles pour les cadres des grands groupes et ETI.
  • le classement des 50% de mails inutiles sur 100 reçus représente en moyenne 2h30 / semaine.
  • Dans certaines entreprises les top managers reçoivent plus de 200 mails par jour

 

 

Les réactions face à l’email overload sont individuelles ou collectives mais avec quels résultats ?

Sur le plan individuel, certains tentent de traiter tous leur mails sur leur smartphone, à la maison, le WE, au petit déjeuner, à la pose… d’autres ignorent des périodes complètes pendant lesquelles ils ont été peu disponibles. Dans de nombreux cas, ils attendent la relance par SMS ou téléphone pour les sujets nécessitant leur réponse rapide. Le mail a donc perdu dans ce cas, sa fonction !

 

 

Les réseaux sociaux sont souvent introduits dans l’entreprise pour améliorer la communication et pour réduire l’email overload. Même si le nombre de mails baissent, le problème est souvent en partie juste déplacé du mail vers une autre interface de communication.

 

 

Sur le plan collectif, depuis plus de 15 ans  de nombreuses entreprises ont tenté de réagir, des consultants ont rédigé des méthodes et des réflexions de fond sur l’email, une multitude de petits outils essaient de nous faciliter l’email, les messageries évoluent, s’enrichissent, se complexifient mais aucune solution capable de changer le phénomène n’avait  émergé, ni ne fait consensus. L’email overload est toujours aussi présent … jusqu’à EMO.

paged
Chargement
link_magnifier
#878787
on
fadeInDown
loading
#878787
off